Sélectionner une page

LE BLOG

Yoga : les postures qui soulagent les douleurs de règle

Le Yoga est un moyen de relaxation incontesté : tout en douceur, il permet de détendre l’utérus et d’améliorer la circulation des organes reproducteurs, et donc de soulager les crampes pelviennes et la douleur.

Voici quelques postures à pratiquer pendant vos règles.

La posture du demi pigeon

Ardha Kapotasana [ Kapota = pigeon • Âsana = posture ]

Débuter à quatre pattes. Les genoux doivent être placés sous les hanches, et les mains sont placées sous les épaules.

Ramenez votre genou gauche vers l’avant en le faisant glisser, placez le tibia en diagonale par rapport au buste de sorte que le genou soit quasiment en contact avec le poignet gauche, et que le pied soit proche de la main droite.

Glissez la jambe droite vers l’arrière, le genou devant être tendu et la cuisse collée au sol. Abaissez la fesse gauche pour s’asseoir dessus. Si vous êtes assez souple, vous pouvez fléchir la jambe gauche à son maximum afin de pouvoir vous asseoir sur le talon. Dans tous les cas, veillez à bien garder le bassin vers l’avant.

Une fois en position, commencez à respirer profondément, en insistant sur le temps expiratoire. Vous pouvez rester comme cela pendant 10 à 20 secondes, puis relâcher la posture pour passer à l’autre jambe.

La posture de l’enfant

Balâsana [ Bala = enfant • Âsana = posture ]

déale pour étirer les muscles du bas du dos, se recentrer et restaurer l’équilibre du corps

Si votre tête ne touche pas le sol, posez-la sur une couverture repliée.

Si vous le souhaitez, plutôt que d’étendre les bras au sol, enroulez-les autour d’un bolster pour soutenir le buste, ou étendez-les vers l’arrière.

Pas à pas

1 Placez-vous à quatre pattes, les genoux écartés de la largeur du tapis.

2 Joignez les gros orteils. Sur une longue expiration, baissez les hanches vers les talons et les chevilles tout en penchant le buste vers l’avant et relâchez les bras au sol devant vous, paumes vers le bas.

3 Détendez le dos et posez les sourcils au sol. Prenez le temps de vous recentrer sur plusieurs respirations. À l’inspiration, laissez la cage thoracique s’ouvrir. À l’expiration, ouvrez le cœur et ancrez les hanches dans le sol.

4 Après 1 minute, revenez dans une posture assise.

La posture de l’Arc

Dhanurâsana [ Dhanura = arc • Âsana = posture ]

1 Vous coucher sur le ventre, les bras de chaque côté du corps. Déposer le front au sol et coller les pieds ensemble.

2 Plier les genoux et tirer les talons vers le dos.

3 Attraper les chevilles avec les mains.

4 À l’inspiration, relever le haut du corps et les jambes vers le ciel. Maintenir la position quelques instants.

5 Relâcher à l’expiration.

La posture du Papillon

Baddhakonāsana [ Baddha = lié • kona = angle • Âsana = posture ]

En position assise, allongez les jambes à l’avant.

Amenez les mains au sol derrière vous.

Amenez les pieds ensemble SANS les tirer vers vous.

Déposez les mains sur les pieds.

Gardez les pieds ensemble et poussez la base des gros orteils l’une contre l’autre. 

Gardez le bassin neutre. 

Ayez le dos long.

Poussez les ischions dans le sol et la tête vers le ciel.

Gardez le menton légèrement rentré.

La posture du Cobra

Bhujangâsana [ Bhujang = serpent • Âsana = posture ]

Allongez-vous sur votre tapis de Yoga, à plat ventre

Joignez vos jambes afin de les maintenir tendues sans forcer

Positionnez vos mains à la hauteur de vos épaules, les avant-bras posés au sol

Redressez votre buste ton en inspirant doucement, ouvrez vos omoplates, sentez votre colonne s’arquer doucement et vos vertèbres s’ouvrir. Si besoin de plus d’espace pour votre colonne, vous pouvez avancer vos mains de quelques centimètres.

Maintenez votre position sans forcer et effectuez des respirations lentes et profondes.

Toujours dans cette position, vous pouvez fermer les yeux et méditer quelques secondes.

Redescendez doucement votre buste

Redressez-vous afin de revenir à une position assise vous permettant d’enchaîner sur une nouvelle posture de Yoga.

La posture du bébé heureux

1. Allongez-vous sur le dos et pliez les genoux.Amenez les genoux au ventre.

2. Respirez profondément et tenez vos deux pieds avec vos deux mains de l’extérieur. Si vous avez des difficultés à le faire, vous pouvez utiliser une sangle autour de vos pieds. Si vous n’avez pas de sangle, vous pouvez utiliser une écharpe ou un foulard suffisamment longs.

3. Maintenant, poussez lentement vos pieds contre vos mains et essayez de redresser vos jambes. Vous devriez pouvoir sentir l’étirement de vos bras. Au cours de ce processus, vous pouvez expirer lentement avec force. Le bas de la jambe doit être perpendiculaire aux cuisses. Dans le cas où vous utilisez une sangle, vous pouvez obtenir la longueur supplémentaire pour redresser davantage les jambes.

4. Rapprochez les cuisses et essayez de faire toucher les os du sacrum contre le sol. Aussi, étirez légèrement et abaissez votre cou vers le sol comme pour faire reposer toute la colonne vertébrale en ligne droite. Si vous avez du mal à rapprocher les cuisses, vous pouvez également essayer ceci avec les jambes légèrement écartées au début.

5. Restez dans cette position aussi longtemps que vous êtes à l’aise. Une demi-minute à une minute suffit généralement.

6. Pour libérer la posture, pliez vos genoux et abaissez vos jambes, en relâchant la tension dans les bras. Retirez les mains des pieds et placez-les au sol sur les côtés.

L’info Mypads

Pour pratiquer votre séance ou toute sérénité, équipez-vous d’une cup menstruelles : elle ne bougera pas et vous serez libre de vos mouvements.

Règles douloureuses, dysménorrhées

Ballonnements, crampes musculaires au niveau du dos, du ventre, des cuisses, maux de têtes, sautes d'humeur... Les règles douloureuses peuvent prendre quelques heures avant de se calmer, armez-vous...

Comment choisir ses serviettes hygiéniques lavables ?

Choisir ses serviettes hygiéniques n'est pas toujours au simple qu'on le pense. Au rayon des serviettes jetables, en grande surface, avez-vous remarqué toutes les appellations de produits : ultra,...

Serviettes hygiéniques : Comment faisaient les femmes avant ?

Bonne question ! Avant les tampons, les coupes menstruelles, on se doute bien que les femmes devaient utiliser des serviettes ! Des serviettes, oui ! mais pas la petite serviette qu'on connaît....